Une base de données, issue d’un piratage du réseau social, contenant les informations d’identification des utilisateurs a été mise en vente en ligne.

myspace

Après la plateforme de réseautage professionnel LinkedIn, c’est au tour du réseau social MySpace de faire les frais des pirates. Une base de données comprenant les informations de millions de comptes d’utilisateurs a en effet été mise en vente sur un site du web profond pour la somme de 2 500 euros. Elle contient 360 millions d’adresses e-mail ainsi que 427 millions de mots de passe.

Bien que chiffrées, ces données sont facilement accessibles, selon le site web LeakedSource. Il est par conséquent conseillé aux internautes possédant ou ayant possédé un compte MySpace et réutilisant le même mot de passe sur d’autres services, de le modifier. MySpace était un réseau très populaire avant l’arrivée de Facebook, notamment auprès des jeunes. Il est en perte de vitesse depuis plusieurs années.

Source : http://www.lessentiel.lu/fr/hi_tech/story/22595957